Balles d'automassage et leur sac
Le kit de balles d’automassage

L’outil d’automassage polyvalent, facile à utiliser et économique

Les balles d’automassage existent en trois tailles, elles sont parfaites pour s’automasser dans toutes les situations de la vie quotidienne, à la maison, au bureau et en déplacement. Leurs diamètres, leur densité et leur texture ont été choisi avec précision pour offrir le meilleur rendu possible. Elles sont peu coûteuses, parfaites pour débuter et masser en profondeur.

Présentation générale

  • Petites balles de DCP
    Balles d’automassage alpha, les petites.

    Les balles alpha, les plus petites, sont parfaites pour aller chercher les petits nœuds bien cachés dans nos bras, nos mains nos pieds et le long du dos. Elles massent comme les pouces du masseur et équivalent à une pression de type shiatsu. Elles sont de couleur violette. Faciles à transporter, elle ne nous quittent jamais en déplacement. Laissez toujours sur votre bureau un duo de balles pour masser l’avant-bras et libérer les tensions qui s’accumulent et peuvent à la longue entraîner des tendinites et pathologies du canal carpien.

  • Deux balles sur un rouleau
    Un duo de balles bêta chevauchant un rouleau d’automassage Rumble Roller.

    Les balles bêta, elles, sont de taille moyenne. Elles sont parfaites pour des régions comme les genoux, les coudes, la zone entre les omoplates, les fessiers. Elles sont bleu et équivalent au massage avec le coude. Nous les utilisons fréquemment contre un mur pour masser notre dos.

  • Enfin, le modèle gamma, les plus grosses balles disponibles, sont idéales pour les gros muscles comme les quadriceps, les ischio-jambiers, les fascia-latas. Elles permettent d’atteindre aisément des régions corporelles difficilement accessible avec d’autres outils d’automassage. Nous adorons faire glisser nos jambes sur ces balles comme sur la photo ci-dessous.
    img_7692
    Automassage du mollet avec les balles Gamma
Les 3 tailles de balles d'automassage
Les 3 modèles de balles d’automassage
 

Particularités

Ces balles peuvent soit s’utiliser seules ou la plupart du temps dans leur sac en duo. On peut les faire rouler au sol mais les débutants préférerons commencer contre un mur. Les trois constituants de ces balles sont leur diamètre (3 tailles/couleurs), leur densité et leur texture. 
  • Taille
    Utilisation des balles Gamma pour libérer le fessier
    Comme vu plus haut ces balles existent en 3 tailles, petite (alpha/violette), moyenne (bêta/bleu) et grosse (Gamma/grise). Ces trois tailles permettent de couvrir toutes les zones du corps.
  • Densité La densité des balles est parfaitement conçue pour les tissus du corps humain, elle n’est ni trop dur (ce qui est le cas de beaucoup de balles comme les balles de golf ou Lacrosse) ni trop molle (balles en mousse). La densité permet de rentrer dans les tissus corporels sans pour autant faire mal ou blesser.
  • Texture C’est un point très intéressant de ces balles, leur caoutchouc offre une certaine dose d’adhérence ce que ne permettent pas les balles en plastique ou les balles de tennis. Cette adhérence va nous offrir la possibilité de faire tourner la balle sur la peau pour accrocher les fascias et mobiliser le corps à partir de ce point, c’est la technique d’épinglage/mobilisation. Cette possibilité est particulièrement utile pour lever les adhérences dans les tissus.

Utilisation

Utilisation des balle bêta pour masser les dorsales
Ces balles se caractérisent par une grande polyvalence d’utilisation c’est pourquoi elles sont très appréciés à la fois par les débutants et les personnes aguerries aux automassages.
  1. Compression maintenue – Sustained Compression Placer une balle sur un point sensible (Trigger Point) et appuyer le point sur la balle ou la balle sur le point. Gardez la pression durant 1,30mn à 2mn. Laisser la baller entrer dans les tissus tout en respirant profondément. Appuyer de telle sorte que l’on soit à la limite de la « douleur exquise ».

  2. Rouler/Glisser sur la peau – Skin-Rolling/Shear Utiliser la balle pour tirer la peau, la rouler, la faire glisser et la mobiliser. Les balles ont une texture particulière adhérente qui permet de tirer les différents couches de fascias.

  3. Déshabillage – Stripping Faire rouler une balle ou mieux un duo de balles le long d’un muscle dans le sens de ses fibres.

  4. CroiseFibres – CrossFiber Faire rouler une balle sur un muscle transversalement.

  5. Épingler et étirer – Pin & Stretch Coincer une balle sur un point sensible et étirer le muscle correspondant en fléchissant et étendant l’articulation associée.

  6. Contacter/Relâcher – Contract/Relax (Proprioceptive Neuromuscular Facilitation) Appuyer un point sensible sur une balle entre 7 et 30 secondes puis relâcher et recommencer plusieurs fois.

  7. Épingler/Tournoyer & mobiliser – Pin/Spin & Mobilize Coincer une balle (ou pour le ventre et les côtes le ballon d’auto-massage) sur un point sensible, tourner la balle ou le ballon ou faire tourner son corps dessus puis bouger l’articulation associée (ou respirer profondément dans le cas des côtes ou du ventre).

Item added to cart.
0 items - 0,00
velit, id tempus accumsan adipiscing sed ante. libero tristique dolor. vel, libero