Présentation maison d’édition

Éditions Ressources Primordiales

Des livres-ressources, des auteurs primordiaux !

La lumière est dans le livre, laissez-le rayonner

Victor Hugo

Dans un monde de plus en plus numérique, nous avons décidé de créer une nouvelle maison d’édition. Pourquoi ? Car nous croyons en l’importance du livre: le bonheur de le tenir dans les mains, de le sentir, de corner les pages, de souligner les passages importants, de bénéficier de son effet relaxant… Le livre papier laisse des traces, des souvenirs et de l’amour !

Il est donc important de continuer à promouvoir les livres au format papier et à expliquer leur valeur de génération en génération !

Grâce à cette maison d’édition nous souhaitons vous présenter des textes « ressources » pour plus de « primordialité » dans ce monde « dématérialisé ».

Les éditions Ressources Primordiales auront pour thématiques : le mouvement, l’apprentissage, la santé, l’alimentation, la périnatalité, les réflexes primordiaux et le développement de l’être humain, la joie de vivre, le partage, le jeu… en gardant toujours à l’esprit notre mission éditoriale :

Des livres-ressources, des auteurs primordiaux !

Kyle Glenn Djnm2bvg9jg Unsplash

Nos publications

L'animal exubérant

L'animal exubérant
Frank Forencich

9782951718913 Pt01

Va nu-pieds !

Va nu-pieds
Katy Bowman

Le Réflexe Pour La Concentration Et L'apprentissage Couverture

Va nu-pieds !

Le réflexe pour la concentration et l'apprentissage
N.O'Dell & P.Cook

Fascia Couv

Va nu-pieds !

Le fascia
Un nouveau continent à explorer
David Lesondak

Présentation par Paul Landon
fondateur

Naissance d'un lecteur avide

Je lis, je lis, je lis et ce, plusieurs heures par jours depuis l’âge de 6 ans !

Mon rythme ? quasiment un livre par jour.

Enfant parisien, j’allais chaque semaine à la bibliothèque du quartier et je prenais le maximum de livres que ma carte me le permettait.

Je lisais en allant à l’école, à pied, en bus ou en métro.

Et pourtant… je n’ai jamais eu autre chose que zéro en orthographe. Alors que penser des commentaires du style :

« C’est parce qu’il ne lit pas assez ! » ?

Adolescent, je passais mes samedis à la Fnac, à fouiller dans les rayons, à lire dans un coin et à dépenser mon argent de poche.

Jeune adulte, je revendais chaque vendredi, jour du marché, les livres terminés la semaine précédente pour pourvoir m’acheter à manger. Les libraires d’occasions me connaissaient tous par mon prénom.

Littérature, fantasy, science-fiction, puis rapidement, dès 17 ans psychologie, développement personnel, spiritualité, santé, bien-être, physiologie, écologie, nutrition, posture, mouvement…

Je n’ai jamais arrêté de lire tout ce qui me tombe sous la main.

Une passion pour la lecture

Je lis dans les trains, dans les voitures, dans mon bain, en mangeant, en travaillant…

Et je lis dans les lits.

Je n’éteins jamais la lumière sans avoir au moins parcouru un ou deux livres, même si je suis épuisé ou que je me couche en pleine nuit.

Chez moi, chaque mur est habillé d’une bibliothèque et les livres s’amoncellent en îlots un peu partout. Internet n’a pas arrangé l’affaire, ni pour l’achat, ni pour la revente…

À près de 50 ans, je tente toujours de m’organiser pour ne pas me faire envahir par tous ces ouvrages, mais ils trouvent toujours leur chemin jusque près du lit, dans les toilettes, sur le bureau, au sol et sur chaque meuble.

Chacun de mes déplacements est une occasion pour découvrir le libraire du coin. Si je vais à Lille, je cours au Furet du Nord, à Paris, bonjour Gibert Joseph ou Gibert Jeunes.

La première chose que j’ai faite en emménageant à Caen, c’est de repérer où se trouvait la Fnac !

Une passion bilingue

J’ai aussi une botte secrète, un atout merveilleux que je souhaite à chacun (il n’est jamais trop tard) : je lis en français mais aussi dans une langue étrangère, l’anglais. Cette chance extraordinaire me permet d’ajouter à ma base de donnée littéraire des millions de titres !

Chaque langue que nous parlons nous ouvre à une culture, à une autre façon de penser et de voir le monde, à d’autres émotions et d’autres savoirs. Je regrette de ne pas pouvoir lire dans d’autres langues. Si j’avais le temps, je finirais d’apprendre le chinois car les quelques rares notions que j’en ai me font entrapercevoir encore tout un autre univers.

Mon regret est de ne pas savoir écrire, ne pas savoir partager ce qu’il y a en moi autrement que par oral.

Et puis une autre frustration qui a grandi de plus en plus : je découvre en anglais des ouvrages de référence, originaux, pertinents, enthousiasmants… qui ne sont pas traduits en français.

Je ne comprends pas pourquoi.

Naissance éditoriale

J’ai fondé en 1996, le Centre de Formation le Plaisir d’Apprendre (CFPA), dans lequel j’enseigne de nombreuses thématiques en lien avec mes passions (nutrition, mouvement, apprentissage, santé…)

En 2011 je créé l’Intégration Motrice Primordiale (IMP), une approche qui synthétise toutes mes passions autour du mouvement et l’intégration des réflexes archaïques.

Avec ma compagne et collègue, Ludivine Baubry nous ouvrons la boutique en ligne Ressources Primordiales en 2017. Cette boutique est le prolongement à la fois de notre centre de formation et de l’IMP puisqu’elle propose des outils, livres, matériels en lien avec ces thématiques.

Alors, fort de mon expérience, des mes passions et de mes frustrations, naît en 2018 un nouveau projet :

  les éditions Ressources Primordiales !

Item added to cart.
0 items - 0,00